Aide à domicile

Le gouvernement, place en première ligne de sa communication politique l’accompagnement et le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie. En effet, la crise de la COVID-19 a montré combien ce secteur est indispensable, mettant en exergue l’importance du travail de l’ensemble de ses travailleuses au service de l’intérêt général. Pourtant, dans les faits, ce salariat majoritairement féminin a été totalement oublié voir méprisé des pouvoirs publics. De plus, alors que secteur est déjà sinistré, le gouvernement ne se donne les moyens ni de répondre à l’urgence actuelle ni aux besoins à venir dont tous les indicateurs montrent qu’ils seront exponentiels. La CGT s'organise sur ces questions, et publie ici ses travaux et actions.

Présentation et état des lieux du secteur de l'aide à domicile

Selon France Stratégie, en 2022 il existerait 702 000 emplois relevant de l’aide à domicile, avec un taux de croissance annuel de 2,6% par ans, 862 000 personnes occuperaient un emploi d’aide à domicile d’ici 2030. Cependant, ce salariat n’est pas facile à organiser du fait de l’absence de collectif de travail et d’une diversité des statuts et conventions collectives. Malgré ces différences de statut toutes réalisent les mêmes activités autour d’une même éthique du prendre soin. Les métiers et les vécus sont les mêmes, les revendications sont bien souvent communes !

Il semble donc utile de donner une meilleure lisibilité à ce secteur, une meilleure connaissance de ces salariées et des revendications qu’elles portent. C’est tout l’objet de ce livret!