Analyse éco du rapport Blanchard - Tirole : Climat, inégalités, retraites

Ce mercredi 23 juin, un collectif d’économistes ont rendu un rapport[1] présentant leurs propositions pour faire face à trois enjeux majeurs : la crise climatique, les inégalités et la démographie. Ce rapport était une commande du Président macron datant de mai 2020.

Les rapporteurs sont Jean Tirole (prix de la Banque de Suède en sciences économique en mémoire d’Alfred Nobel) et Olivier Blanchard (ancien chef économiste FMI), autrement dit deux pontes de l’économie dominante.

Ils ont décidé de s’entourer uniquement d’économistes, dont l’écrasante majorité est issue des courants dits « standards » (principalement tournés vers le marché), laissant de côté les chercheur-se-s des autres courants (marxistes, post-keynesiens, économie écologique, institutionnaliste, etc.) et des autres sciences sociales. On peut regretter ce manque d’ouverture. Les rapporteurs mettent en avant la pseudo « diversité » de cette commission, en réalité il ne s’agit que d’économistes « mainstream » avec des représentants des « variants » de la pensée libérale classique mais aucun économiste hétérodoxe[2].

A moins d’un an de l’élection présidentielle et à quelques mois de l’ouverture de la campagne électorale (si elle n’est pas déjà commencée), ce rapport pourrait constituer la base programmatique du candidat Macron, il convient donc d’y apporter une attention particulière.