Des certifications aux blocs de compétences

Qualifications, certifications, compétences…

Ces notions n’ont pas toujours le même sens selon les utilisateurs. Elles sont perçues différemment selon que l’on se place du côté des jeunes, des salariés, des privés d’emploi, des professionnels de l’enseignement initial sous statut scolaire, des professionnels de la formation professionnelle, des responsables des ressources humaines, d’un « petit patron » ou d’un PDG d’un « grand groupe ».

De plus, la loi du 5 septembre 2018, dite « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », est venue modifier en profondeur ces notions.

Le document, que vous pouvez lire en cliquant ici, vous permettra de mieux appréhender les enjeux qui se cachent derrière ces notions.