Note Éco - Qu'est ce que l'économie sociale et solidaire?

Publié le 4 juin. 2021
Image
Travail

Avant-propos : Les Notes éco sont des notes de réflexion du Pôle éco de la CGT. Elles visent à alimenter la réflexion collec­tive et ne sont pas des expressions confédérales.


Cette note a pour but de tenter d’éclairer les différents positionnements intellectuels1 actuels de ce qui est appelé l’économie sociale et solidaire. En effet cette dernière est très hétérogène d’une part par les statuts et les pratiques qu’elle recouvre, et d’autre part par les différentes influences politiques et intellectuelles la traversant et s’y référant. Cette note a ainsi pour but de présenter, de la manière la plus pédagogique possible, les différents courants traversant l’économie sociale et solidaire (ESS), afin que tous-tes les militant-e-s voulant s’intéresser au sujet puissent avoir un panorama et une vision clairs de ce segment de l’économie.

Il ne s’agira donc pas ici de retracer l’historique de l’ESS2, ni de reconstituer la genèse des positionnements intellectuels en son sein. On se focalisera, au contraire, sur les courants contemporains afin d’essayer de mettre au jour les différentes lignes de forces traversant l’ESS actuellement et reflétant des positionnements politiques, syndicaux, universitaires ainsi que des visions du monde différentes voire antagonistes.

Ce travail n’a, ainsi, pas de volonté exhaustive, nous ne reviendrons donc pas sur tous-tes les auteur-rice-s ayant écrit ou s’étant positionné-e-s sur ce pan de l’économie. Seules certaines personnes ont été choisies, par souci de compréhension, pour ce panorama.

Nous observerons dans un premier temps, une vision que nous pourrions qualifier de « libérale » de l’économie sociale et solidaire, influencée notamment par les entrepreneurs sociaux. Puis nous étudierons le positionnement d’«acteur-trice-s savant-e-s»3 , souvent les sociaux-démocrates, occupants les positions actuellement dominantes au sein du champ de l’ESS bien que largement remis en cause par la concurrence du courant libéral. D’autres acteur-rice-s, bien que reconnaissant l’ESS, l’intègrent cependant à une perspective politique plus radicale et communiste. Enfin, certain-e-s universitaires dénient l’existence même de l’ESS, et remettent également en cause cet espace comme porteur de pratiques alternatives.


1. Compris ici comme positionnements politiques ou universitaires sur la question dailleurs les deux positionnements sont souvent entremêlés au sujet de l’économie sociale et solidaire. Matthieu Hély et Pascale Moulévrier, L’économie sociale et solidaire : de lutopie aux pratiques, Paris, La Dispute, 2013, pp. 39-40.

2. Nous renvoyons pour cela à la Note éco n° 155. ,

3. Matthieu Hély et Pascale Moulévrier, L’économie sociale et solidaire : de lutopie aux pratiques, Op. cit.

Repère revendicatif